Présentation

Caractéristiques de l’outil PACSLAC-F

  • outil multidimensionnel d’observation des comportements (hétéro-évaluation ou observation par un tiers)
  • adapté au contexte de soins de longue durée
  • adapté aux personnes avec troubles neurocognitifs majeurs (TNCM) et incapables d’exprimer efficacement la douleur (dyscommunication)
  • apprentissage simple et rapide
  • 60 items divisés en 4 sous-échelles:
    – expressions faciales
    – activités /mouvements du corps
    – comportement/personnalité/humeur
    – autres comportements
  • score par item : 0 ou 1
  • score maximal : 60
  • un seul observateur suffit pour la cotation
  • ne nécessite pas la connaissance préalable de l’individu à évaluer
  • temps requis pour compléter le PACSLAC-F: < de 5 minutes
  • aucune norme PACSLAC-F ne peut établir avec certitude la présence ou l’absence de douleur chez la personne évaluée
  • seul le suivi systématique de la fluctuation des scores de PACSLAC-F individuels permet d’établir la présence probable de douleur chez un individu.

Historique

La version initiale anglaise de l’outil de détection et d’évaluation de la douleur Pain Assessment Checklist for Seniors with Limited Ability to Communicate (PACSLAC) a été élaborée et validée en 2004 par Shannon Fuchs-Lacelle et Thomas Hadjistavropoulos, chercheurs au département de psychologie de l’Université de Régina.

En 2007, une évaluation systématique de 24 instruments d’évaluation de la douleur réalisée par la Dre Michèle Aubin et ses collaborateurs a permis d’identifier parmi ces instruments, ceux qui présentaient les meilleures validité, fiabilité et utilité clinique pour détecter et mesurer la douleur chez les personnes âgées qui présentent des capacités réduites à communiquer. Le PACSLAC (version originale anglaise) s’est avéré l’un des outils les plus prometteurs selon cette évaluation.

Devant ces résultats favorables, une équipe de recherche pancanadienne, subventionnée par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et sous la direction de la Dre Michèle Aubin, chercheure affiliée au Département de médecine familiale et de médecine d’urgence de l’Université Laval, a élaboré et validé une version française de l’outil original, le PACSLAC-F.

Puis, dans le cadre d’une étude, également subventionnée par les IRSC et sous la direction du Dr René Verreault, chercheur affilié au Département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval, le PACSLAC-F a été utilisé quotidiennement pendant plus d’un an par les soignants d’un centre d’hébergement de soins de longue durée du CSSS-Vieille-Capitale. Cette étude a notamment permis d’évaluer l’adhésion du personnel au protocole d’utilisation du PACSLAC-F et l’utilité clinique de cet outil dans un programme d’interventions interdisciplinaires de détection et de prise en charge de la douleur chez une clientèle âgée atteinte de démence avancée (trouble neurocognitif majeur).

Validation

Une étude réalisée en 2007 par la Dre Michèle Aubin et ses collaborateurs, a permis d’établir les qualités psychométriques et l’utilité clinique de l’outil  PACSLAC-F :

Validité discriminante (calme vs douleur) F=187,2 p<0,0001
convergente (avec Doloplus) r=0,80 p<0,0001
Fiabilité cohérence interne (alpha de Cronbach) 0,84
test-retest (même observateur) r=0,80 p<0,0001
interobservateurs CIC=0,94 p<0,0001
Utilité clinique simplicité et facilité d’apprentissage et utilisation

Aubin, M., Verreault, R., Savoie, M., Lemay, S., Hadjistavropoulos, T., Fillion, L., et al. (2007). Validité et utilité clinique d’une grille d’observation (PACSLAC-F) pour évaluer la douleur chez des aînés atteints de démence vivant en milieu de soins de longue durée. Can J Aging, 27(1), 45-55.